Marchathon

 marchaton-din ddMarchathon
Déléguée de District

Odette RATINCKX
(Bergerac Terre de Vignes)
Tél : 05.56.02.93.61 – Mob : 06.38.92.30.63

 

Marchathon en Plein Essor

Constats:

C’est en 1993 qu’a été créé le premier Marchathon par Jean-Emmanuel DECAILLET, de l’Union des Aveugles du Sud-Ouest (U.A.S.O), aujourd’hui Union des Aveugles et Déficients Visuels (U.N.A.D.E.V, 12, rue de Cursol à BORDEAUX), pour faire suite à une réflexion de certains instituteurs et professeurs sur la nécessité de faire comprendre aux élèves la valeur d’une action de solidarité vécue et implicante.
Des aveugles avaient reçu leurs chiens gratuitement et ils étaient heureux de témoigner de leur joie d’avoir un compagnon de tous les instants et de leur plus grande autonomie.
C’est en faisant se rencontrer ces deux demandes qu’est né le Marchathon.

Comment le Marchathon est arrvivé au District 103 Sud Ouest :

La zone 11 avait entrepris une action sur 2 années (les Présidents des 2 exercices : Solange GEZE, de TARBES Las Neous, et Gérard AUSINA, de LOURDES) pour l’acquisition d’un chien-guide d’aveugle en faveur de Denis, employé de la Caisse d’Epargne, à la demande d’un de ses collègues, Louis NINOVE, Lion de LOURDES. L’action de zone consistait à vendre des peluches et avait rapporté 25.000 francs. Grâce à l’intervention de Louis, la Caisse d’Epargne a mis le complément pour pouvoir offrir à Denis son compagnon.
Lors de la remise officielle du chèque, Jean-Emmanuel a confié à Gérard qu’il existait un moyen bien plus adapté pour récolter des fonds en vue de l’acquisition de chiens-guides : le Marchathon.

Définition :

Le Marchathon est une action de solidarité basée sur le témoignage d’aveugle devant un public scolaire de la maternelle à la terminale. Ces publics sont invités, après cette rencontre appelée « sensibilisation », à contacter des personnes de leur entourage et les inviter à soutenir leur démarche en faisant une promesse de dons par km. Exemple : un élève va voir un sponsor qui lui promet un euro par kilomètre. S’il effectue 10 kilomètres le sponsor lui versera 10 euros. Chaque élève devra trouver le plus de parrains possible pour faire gonfler la cagnotte.
C’est cette multiplication d’implications personnelles qui donne au Marchathon sa force.
Après la marche proprement dite, après réception des fonds collectés et attribution du financement sur un chien-guide, celui-ci est présenté aux marcheurs pour qu’ils puissent vérifier la destination des fonds et rencontrer un aveugle et son nouveau chien. La boucle de la solidarité est bouclée et la cohérence éducative avérée.
Les marcheurs, généralement des élèves, poursuivent 3 buts :
– marcher le plus de kilomètres possibles
– avoir le plus possible de parrains, sponsors ou donateurs
– communiquer auprès de ses parrains de la rencontre avec les aveugles et leurs chiens et de l’engagement de l’organisation dans cette démarche de solidarité.