Vacances Plein Air Gironde

 VPA Vacances Plein Air Gironde

Michel VAQUERO
(Bordeaux Mascaret)
Mob : 06.70.34.96.08.

Créée en 1985, VPA est une des actions majeures des Lions Clubs de France en faveur de l’enfance défavorisée.

VPA offre chaque année à près de 2500 enfants de 6 à 12 ans, qui ne partiraient pas en vacances, un séjour organisé autour d’un projet éducatif à la mer ou à la montagne dans l’objectif de leur apporter dépaysement, joie de vivre, au cours de multiples activités sportives, ludiques et culturelles.Sur son centre de Gujan-Mestras, VPA Gironde accueille, chaque année, 330 enfants venant de Dordogne, Paris, Ile de France Est et Gironde .

Objectifs

Un projet pédagogique : autonomie et savoir-être
Les enfants sont encadrés par des équipes professionnelles diplômées qui ont pour objectif essentiel de favoriser la relation humaine sur la base du  respect d’autrui et de soi-même ainsi que  l’accès  progressif à l’autonomie en aidant chacun à faire seul, à son rythme.

De nombreuses activités sont proposées, manuelles, culturelles, sportives (voile, cirque, bivouac…) découverte du Bassin d’Arcachon, de la dune du Pyla, participation aux fêtes organisées par les communes alentours. La cohabitation durant chaque séjour se découvre et s’apprend. La mission du directeur du centre et de l’ensemble des animateurs n’est certes pas de remplacer l’éducation des parents, mais d’apprendre aux enfants à vivre en groupe. Pour leur part,  les membres du Lions-Club restent toujours disponibles pour apporter aide et soutien si les circonstances le nécessitent.Avec l’aide des Clubs Lions impliqués, VPA apporte aux familles bénéficiant d’aides sociales le complément nécessaire aux frais de séjours. VPA accompagne, aussi, les familles dans leurs démarches d’inscription, information, aide financière, accueil des parents et des enfants au moment des départs et des retours des séjours.

 Une mission : participer à la lutte contre l’illettrisme
Si la mission essentielle de VPA est d’offrir des vacances aux enfants de familles en grandes difficultés économiques et sociale, l’association s’est donnée, également, pour objectif de lutter contre l’illettrisme. Relevant, ainsi, le défi du président international Wayne A. Madden : « dans un monde de service, aider les enfants et les adultes à apprendre à lire tracera le chemin vers un monde meilleur »

Aussi, parmi le choix des activités proposées, le jeu et la lecture restent au cœur de nos préoccupations. Comment accompagner l’enfant à développer le sens de la lecture comme à  l’éveil de ses cinq sens : l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût et la vue. La lecture ne doit-elle pas être le sixième sens à exploiter pour permettre à l’enfant de grandir et de devenir un être social ? Donner le goût de lire définit la lecture-plaisir comme « une création de sens ». Cultiver le goût de lire, révéler le plaisir de lire doivent alors se faire dès la petite enfance pour être en mesure de prévenir l’illettrisme.  Les animateurs mettent l’enfant en présence régulière voire permanente avec plusieurs types et genres de livres (le livre-jeu, l’album, la revue, la bande dessinée, le roman, le conte, la poésie…) et ainsi désacralisent son contact, permettant  à l’enfant de découvrir le livre, de le parcourir et ainsi d’être en mesure de les comparer les uns aux autres et d’en faire un choix, son choix.

 Un projet : l’animation et les activités comme temps partagés
Les projets d’animation et d’activités sont pensés en fonction des compétences de chaque membre de l’équipe dans une notion de plaisir et de partage de son savoir- faire
Le projet est construit autour de trois axes forts :

Le Cirque
 : il s’inscrit dans un projet collectif de création et implique à la fois toute l’équipe pédagogique ( la direction et les 16 animateurs) et les 110 enfants. Il incite le goût à l’effort valorisant, développe la notion de plaisir d’un «  travail » dans la continuité et construit par étapes successives un spectacle présenté devant un public en fin de séjour
Les jeux du Monde : «  le jeu est le travail de l’enfant » ( René Château). A travers le jeu, l’enfant se construit et s’intègre dans la société. Pour les enfants issus de famille en grande précarité , ayant subi de multiples ruptures, il est essentiel de remettre le jeu au cœur de nos préoccupations afin d’assurer l’acquisition des apprentissages de base : le savoir, le savoir-faire ,le savoir-être et le vouloir faire
De plus, les jeux de société mettent l’accent sur l’importance des valeurs fortes telles que le partage, la convivialité, le respect des règles et la transmission du savoir.

L’activité Voile : découvrir des sensations, s’amuser, développer l’esprit d’équipe, maîtriser son équilibre sur le support, être capable de s’orienter sur l’eau, maîtriser la conduite de l’embarcation, être autonome sur le plan d’eau. Pour ce faire, les enfants s’initient à la voile et à la découverte du milieu marin à travers des activités variées. Ils embarquent sur différents supports : Optimist, Planche, Catamaran..

 Un devoir : s’ouvrir aux jeunes étrangers
Juillet 2011, VPA Gironde fait découvrir à une trentaine de « jeunes CIFAS », le centre et son organisation. Les jeunes adultes venant de trente pays différents, vont découvrir et partager, pendant 48 heures, la vie des 110 enfants et de leurs animateurs.

Malgré la rapidité du séjour, des liens se tissent et deux jeunes femmes, X l’Albanaise et Mariana l’Uruguayenne, font une demande pour revenir en tant qu’animatrices. Elles ont passé cet été 2012 au centre, travaillant avec les équipes, responsable chacune d’un groupe d’enfants. De retour dans son pays, Mariana a écrit à la direction et à l’association, confortant VPA dans son choix d’ouverture :

« J’écris ces mots pour vous décrire ce que je viens de vivre à Gujan-Mestras grâce aux Lions Club de France et l’association VPA. Tout d’abord je veux vous remercier de l’occasion de découvrir VPA. J’avais vu seulement comment ça marchait avec la visite de mon groupe Cifas en 2011, mais, cette fois-ci j’ai eu la chance de vous connaître profondément. Cette expérience a été un grand défi pour moi et elle m’a demandé beaucoup d’efforts : être dans un pays totalement différent au mien, très loin de ma famille et de ma vie habituelle, avec une culture très différente, une autre vie quotidienne …Mais cette expérience, j’en suis sûre, a été très enrichissante dans le sens qu’elle m’a permis d’apprendre beaucoup, d’acquérir de nouvelles capacités et d’avoir, désormais, un meilleur pouvoir d’adaptation.
Elle m’a aussi permis de connaître mieux les enfants, de savoir comment agir face à leurs difficultés. J’admire vraiment le travail que vous faites avec ces enfants, l’opportunité que vous leur donnez d’être en vacances, de passer un bon moment avec d’autres enfants et des adultes, de se sentir protégés, aimés, appréciés et de pouvoir expérimenter beaucoup d’autres sentiments »

Un rôle humanitaire et humaniste

Bien d’autres organismes envoient des enfants en vacances, mais nous, Lions, agissons différemment. Au-delà de notre rôle humanitaire de soutien à des jeunes en difficultés sociales, notre rôle humaniste prend toute sa dimension. Apprendre à dire spontanément « bonjour », « bonsoir », « merci » ; voir l’autre autrement, le respecter essayer de le comprendre et de le tolérer dans ses différences sont des missions que s’assigne VPA Gironde pour les enfants qu’elle reçoit, enfants qui vivent dans un monde où misère et violence sont souvent associées.
Quel plus chaleureux « merci » que celui d’un enfant qui vous demande de revenir l’année prochaine !!