La mélodie d’Alzheimer

« La musique, la danse, une thérapie pour le cerveau »

« la mélodie d’Alzheimer »

On ne saurait ignorer que la musique adoucit les mœurs, mais elle pourrait également avoir des bienfaits insoupçonnés sur notre cerveau. C’est l’objet de l’étude scientifique menée par Emmanuel BIGAND, grand spécialiste des relations musique/cerveau. Ce professeur de psychologie cognitive à l’Université de Bourgogne de Dijon est par ailleurs directeur du Laboratoire d’étude de l’apprentissage et du développement au CNRS.

L’étude qu’il a mené a consisté à mettre en relation la musique et les musiciens avec des personnes âgées de l’hôpital d’Issoudun, afin d’étudier l’impact de la musique sur le cerveau. Cette étude financée par l’Europe s’intègre dans un autre projet européen, plus vaste, détaillant les relations entre la musique, le cerveau et la santé.

Emmanuel BIGAND s’intéresse tout particulièrement aux patients atteints de la maladie d’Alzheimer. L’idée est de démontrer qu’on peut aider le cerveau à réorganiser ses circuits endommagés par la maladie ou un choc, en stimulant le sujet par la musique. Il s’agit d’aider une personne qui ne communique plus à renouer le contact avec les autres. Il ne s’agit pas de contribuer à soigner la maladie mais à en limiter les effets destructeurs.

Le choix de l’Abbaye de La Prée (Indre) où s’est déroulée l’étude s’est imposé du fait d’une part de sa proximité avec le pôle gériatrique de l’hôpital d’Issoudun et du fait d’autre part qu’elle accueille des musiciens.

CONFERENCE MELODIE ALZHEIMER club HossegorLes différents films documentaires tournés à l’occasion de cette étude qui a duré 3 ans l’ont été par Anne Bramard Blagny, auteure, réalisatrice, productrice au sein de l’agence ABB Production.

Parmi ces films figure « la mélodie d’Alzheimer » qui ne se contente pas de montrer les progrès surprenants faits par les malades à l’écoute de la musique, apprendre et restituer de mémoire de nouvelles chansons, mais également ceux effectués par l’exercice de la danse et pas n’importe laquelle, le tango.

Tout au long de ce documentaire visionnaire, les propos de certains des plus grands spécialistes des maladies neurodégénératives, des chercheurs en neurologie, en neuropsychologie et psychologie cognitive, d’artistes de plusieurs horizons apportent un éclairage scientifique, médical et humain sur la métamorphose spectaculaire de l’état des patients.

De cette étude, à laquelle s’est jointe France MOUREY maître de conférence à l’Université de Bourgogne dans une unité INSERM, est né ce qui n’était encore hier qu’un projet mais auquel aujourd’hui l’Europe pourrait s’associer dans la perspective d’un financement de «  la Caravane de la mémoire ».

Véhicule destiné à la formation des aidants professionnels des malades « Alzheimer ou apparentés », il réunit psychologue, musicos-thérapeute, musicien, professeur de tango. Formation sur 4 jours, elle permet de déceler les aptitudes à approfondir la méthodologie et à la mettre en œuvre dans l’environnement des maisons de retraite ou médicalisées, d’unités Alzheimer.

Anne BRAMARD BLAGNY & REPRESENTANTS HOPITAL DAXLe Lions Club d’Hossegor Côte Sud des Landes, après avoir contacté les maisons de retraite ou médicalisées de son périmètre d’action et le monde associatif qui gravite autour de ces questions, a accueilli leurs représentants le 15 octobre 2015 au cinéma Grand Écran de Saint-Vincent de Tyrosse lors d’une conférence animée par Anne Bramard Blagny et des représentants de l’Hôpital de DAX, le médecin responsable du service de gérontologie et son Directeur adjoint.

Il s’agissait, comme l’ont fait précédemment deux autres Clubs en Bourgogne et comme se propose de le faire début janvier le Club Poitiers Val de Boivre, de présenter « la mélodie d’Alzheimer » et de susciter autant de questions et de réponses pouvant déboucher sur des expérimentations et, pourquoi pas, des partenariats destinés à leur mise en place.

Partenariat auquel le Club d’Hossegor Côte Sud des Landes pourrait être appelé avec l’établissement hospitalier de Dax très intéressé par les implications de cette étude.

Bernadette GRETHEN déléguée AlzheimerL’association Lions Alzheimer représentée lors de la conférence par Bernadette GRETHEN, déléguée au sein du District 103 Sud-Ouest, n’a pas caché elle aussi son intérêt pour « la caravane de la mémoire » et son soutien potentiel dans son développement.

La poursuite de ces démarches, la diffusion au sein des Clubs de « la mélodie de la mémoire » et de ce que démontre ce film conforteraient une telle position et donneraient à notre action humaniste tout son sens.

Le Club d’Hossegor est disponible pour tout Club qui aimerait en savoir plus, profiter de son expérience et de son enthousiasme à l’idée de permettre à des malades de renouer avec un certain plaisir de vivre en société et de s’y mouvoir.

Lions Club d’Hossegor Côte Sud des Landes –  D. VATAN Past Présidente 2015/2016

____________