Ethique

Ethique Anne Mahieu Éthique et Prospective
Anne Mahieu,
(Pomme d’Amour)
Mob :06 03 85 64 34

 

Université d’Été – Samedi 27 Aout 2016

Un bolide, alors que la France célèbre sa Fête Nationale, au bord de la Méditerranée, sous un ciel étoilé, les corps éparpillés, écrasés, mutilés, déchiquetés, fauchant des vies, aveugle et déterminé à faire carnage.

Le calcul glaçant du meurtrier, la violence de la terreur un soir de Fête Nationale et de joie populaire, une sorte de coup médiatique mondial : Nice et son bord de mer, images de la belle France qui fait rêver.

Ce geste atroce est destiné à terroriser tout un peuple et au-delà. Car c’est l’humanité universelle qui est visée.

Les Lions sont mis au défi de poursuivre leur quête d’amitié, de fraternité, leur marche sans faille pour le progrès de l’humanité. Nous ne renoncerons pas. Jamais. Toutes les questions doivent être vues de face et sans crainte, et elles sont de taille, si nous ne voulons pas que nos mots, nos actions et notre idéal ne soient que des postures ou des figures opportunistes.

Nous Lions voulons rappeler, encore et toujours, que notre engagement est de rassembler librement les humains. Nous voulons construire de la vie. Les forces de la mort et de la haine ne passeront pas.

L’homme doit se forger un art de vivre par temps de catastrophe pour naitre une seconde fois et lutter ensuite, à visage découvert, contre l’instinct de la mort à l’œuvre de l’histoire.

Albert Camus nous rappelle que « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne, dit-il, sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse ».

Il nous faut rechercher des implications plus fortes autour des valeurs de l’humain, du développement. Si nous pouvions implanter le Lions Club dans toutes les communautés, nous pourrions garantir, peut-être, la tranquillité  et la marche en avant du monde.

L’éthique c’est le désir d’une vie accomplie avec et pour les autres.

J’ai la conviction que cette conception de l’éthique habite l’inconscient des hommes et des femmes de bonne volonté et par conséquent celui des Lions.

Depuis ses origines l’humanité n’a connu d’autre alternative que l’exercice de la force, le recours à la violence ou la pratique de la sagesse, le dialogue.

Les Lions ont toujours été des hommes de dialogue, tendant la main à tous les hommes de bonne volonté.

La volonté commune est de créer un espace d’acceptation de l’autre avec sa liberté de conscience, hors du préjugé de condamner celui qui est différent de soi de façon à réaliser un savoir vivre ensemble qui concilie les contraires pour le bien commun de tous.

Le Lionisme se révèle à nous comme un vecteur de progrès individuel au sein de notre appartenance sociale aidant à mieux nous comprendre les uns les autres par cette conversion du regard, donc à mieux nous aimer et par conséquent à mieux vivre en société. Ceci est un tremplin pour élever nos idées vers le vivre ensemble, sans nous contenter de regarder notre nombril dans le mépris ou l’ignorance des autres.

Les Lions sont par définition des femmes et des hommes de caractère, d’engagement, dynamiques et imaginatifs, sans cesse à l’écoute des problèmes toujours plus nombreux et difficiles d’un monde qui souffre. Nous sommes responsables et exigeants car nous nous voulons être des femmes et des hommes de cœur. Mais voilà, un cœur rempli de chagrin est tellement difficile à porter qu’il n’est plus disponible pour l’autre celui que nous voulons servir. Il n’est plus capable de percevoir ce que l’œil ne voit pas et la main que nous voulons généreuse ne peut plus atteindre ce que notre cœur ne voit plus ou refuse de voir. Voilà pourquoi nous ne devons pas nous laisser manger le cœur par le pessimisme. Ce n’est pas utile, c’est essentiel.

Gardons un moral positif malgré les difficultés rencontrées car l‘optimisme est un sentiment positif, le moteur de l’initiative pour contribuer au meilleur des mondes possibles.

A l’instar des philosophes du siècle des lumières qui ont fait de la confiance dans les aptitudes de l’être humain à faire le bonheur une valeur de référence, nous devons placer l’optimisme comme le paradigme d’un Lionisme moderne.

Albert Einstein aimait à rappeler que « la seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c’est l’humour ». C’est une valeur sûre, quelque chose de léger qui fluidifie les relations et suscite la découverte réciproque et l’ouverture à l’autre. Le sens de l’humour doit donner de la légèreté à l’existence. Alors rions mais ne dissimulons pas pour autant notre sensibilité…

Oui je suis fière d’être Lions pour servir et rappeler l’Ethique à toutes les communautés mais jamais je n’encouragerai le communautarisme s’inscrivant dans l’exclusion et la violence.

 

——————————————————————————————————————-

 

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION NATIONALE ETHIQUE & PROSPECTIVE
Samedi 26 Septembre 2015 à Paris – Maison des Lions de France

Etaient présents Marcel BENAYOUN, Gouverneur Responsable, Jean-Tugdual REBOUL, Président, l’ensemble des délégués Ethique & Prospective des différents districts, excepté les absents excusés Jean Noel NAUD, Centre Ouest et François LEDUC, Ile France Est.
Le Président souhaite la bienvenue à l’ensemble des participants.
Marcel Benayoun, Gouverneur Sud-Ouest, nous confirme son plaisir d’avoir en charge la Commission Ethique & Prospective qui était pour lui un souhait intellectuel. Il a fait suivre à la Commission sa feuille de route précisant le rôle de la Commission auprès du Conseil des Gouverneurs ainsi que les principales actions à développer.
Le président se présente ; il est à la commission Ethique et Prospective pour sa quatrième année.
Chaque délégué se présente rapidement.
En ce qui me concerne je rappelle avoir rejoint la commission cette année, être membre fondateur de mon club Marmande Pomme d’Amour, et être intervenue, à leur demande, dans plusieurs réunions de zones. Mon objectif : cultiver et promouvoir le comportement Ethique afin de donner un sens à l’engagement Lions.
Le président souligne que cette année nous n’avons pas la journée du Lionisme à organiser et que par conséquent nous allons pouvoir nous consacrer pleinement aux réflexions développées dans la feuille de route du gouverneur et y apporter des actions concrètes.

Nous listons tous les sujets qui nous semblent intéressants et importants pour le mouvement afin de créer des groupes de travail et de réflexions sur chaque sujet amenant à des propositions concrètes qui seront transmises au Conseil des Gouverneurs.
10 thèmes sont retenus
Recrutement et intronisation
Minute de l’éthique et esprit forum
Bonnes pratiques
Formation
Centenaire
Observatoire de l’humanisme
Ethique des clubs
Prise de position
Pérennité
Relations avec les autres commissions

Les groupes sont formés ; je participerai à la commission recrutement et à l’observatoire de l’humanisme
Une méthodologie est arrêtée, enquête, analyse, planification, action, évaluation, transmission.
Nous pensons que le centenaire doit avoir un rôle fédérateur sur la réflexion du passé et de l’avenir.

Projet associatif
Dans le but de mettre à disposition de tous les membres un document pouvant être une référence permettant d’avoir des repères sur le fonctionnement du mouvement et ses objectifs. Le président désire engager une réflexion en profondeur sur son écriture. Il nous demande de situer notre place et notre action par quelques mots clés permettant d’évaluer la pertinence de notre adhésion, de notre action et de nos décisions.
Les sujets retenus
VALEURS
FORCES
ACTIONS
MISSIONS
REFLEXIONS
ENJEUX
Une première épreuve sera présentée lors de la prochaine réunion.
Questions et réflexions diverses
En ce qui concerne le concours d’éloquence, le choix de la phrase ne pourrait-il pas être confié à la Commission Ethique ?
Pour les pertes d’effectifs, la qualité plutôt que la quantité doit être favorisée. Le recrutement doit passer par l’idéal, les valeurs, le désir.

Nous préconisons 
Les minutes de l’éthique dans les congrès, dans la revue Lions, dans chaque club.
Nous aimerions des soirées découvertes à orientation humaniste.
Nous insistons sur l’importance du parrainage.

Le gouverneur se dit rassuré par les propos entendus ; nous devons semer mais il faut s’assurer que la graine pousse…

 

—————————————————————————————————————

Ethique Anne MahieuPASSATION DES DEVOIRS ET DES POUVOIRS – 11 Juillet 2015

Intervention d’Anne MAHIEU, responsable de la commission éthique SUD OUEST – Minute de l’éthique.

Notre vie de Lions est jalonnée de temps forts comme celui qui nous réunit aujourd’hui.

Me voilà donc responsable de la commission éthique Sud-Ouest, succédant ainsi à Mélodie De Mora qui a assuré plusieurs années cette fonction avec compétence, dévouement et humanité.

Ensemble nous continuerons à faire vivre cette commission dans la richesse de notre diversité et de notre créativité.

Pour moi l’éthique au-delà des philosophies et des religions est une attitude par rapport à soi et par rapport aux autres.

Par notre comportement et nos choix, nous devons donner une vision cohérente de ce qui est juste.

« Cultiver et promouvoir le comportement éthique contribue à donner une dimension humaniste ».

L’amitié qui doit nous animer est exigeante parce que faite de partages, de discussions et qu’elle constitue le ciment du groupe. Avoir l’immense plaisir d’être ensemble et de partager un même idéal.

Ma devise pourrait être, pour faire avancer le lionisme, soyons heureux ! Etre rayonnants permet d’être suivis naturellement par ceux que l’on rencontre.

L’histoire des Lions est une belle histoire, une histoire de confiance et de convivialité, de compréhension et de tolérance, de solidarité et de générosité ; l’engagement et le dévouement sont un mode de vie. Ce sont là les fondements mêmes de l’humanisme qui prônant la liberté et la responsabilité individuelle placent le bien être de l’homme, non comme un moyen, mais comme une fin en soi au cœur de toutes les préoccupations. Ce sont aussi les fondements de l’éthique du Lions.

 

Oui l’amitié est la condition fondamentale de l’éthique Lions. C’est l’amitié qui repose sur le dialogue, la connaissance de l’autre et l’aide que l’on peut lui apporter. Elle se fortifie et donne du bonheur par le seul fait de se perpétuer dans les activités communes que nous choisissons de faire ensemble.

Nous apprendrons à nous connaître, à nous comprendre, à nous apprécier, à accepter nos différences. Nous devons témoigner de notre bien être dans le lionisme.

Dans les principes qui nous animent je veux inclure l’amitié certes mais aussi la joie, l’optimisme et l’humour. L’écoute et l’estime réciproques sont indispensables.

Souhaitons-nous une belle journée et savourons le plaisir d’être ensemble.

 

Je vous remercie.

Anne Mahieu