Bordeaux Mascaret présente La Confusionite à La Pergola

Cette pièce sera jouée pour la première fois à Bordeaux!
Une pièce comique pour parler d’un sujet grave.

Aujourd’hui, 3 millions de Français sont directement ou indirectement touchés par la maladie d’Alzheimer, dont plus de 850 000 personnes malades et près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année.

Un message d’espoir pour les aidants et les patients Alzheimer

 

Rendez-vous au théâtre de La Pergola, rue Fernand Cazeres à Bordeaux, le dimanche 24 avril 2016 à 15 heures.
ENTRÉE : 25 euros  TARIF RÉDUIT : 20 euros
Parlez-en autour de vous pour que cette action “Alzheimer” soit un succès.
Renseignements et Réservations :
Armelle BONNETON    –    tél : 06 10 29 47 09    –    
Béatrice TOUCHARD    –    tél : 06 72 33 68 07    –    
Franklin SIMON    –     tél : 06 07 19 85 27    –   


ALZHEIMER REVISITÉ
La pathologie engendre naturellement des effets comiques, des quiproquos, des confusions qui peuvent être prises à la rigolade (ou au tragique). La maladie a très mauvaise presse, la peur et l’angoisse qu’elle génère aggravent tout, pour tout le monde. Nous avons pensé que cette pièce était un bon moyen de faire voir autrement le patient, sa pathologie et ce qui était nécessaire à lui et à ceux qui l’entourent pour bien vivre cet état si particulier. Si on arrive à trouver la bonne attitude, les choses s’enchainent assez facilement. Le patient ne vit que dans la relation, que par la relation. Il peut faire énormément de choses s’il est correctement accompagné. Hors de la relation il est perdu dans l’océan du temps. Perdu et rejeté, il n’osera plus rien extérioriser, il survivra prisonnier de la peur, de la honte et de l’ennui.

Colette Roumanoff a fait de nombreuses de conférences et a été sollicité dans différents colloques pour témoigner de son savoir-faire. Elle y a rencontré le soutien de nombreux professionnels, tant étonnés qu’admiratifs de sa pratique originale. (Voir les articles de presse)

 

C’est la veille du mariage de Chloé et Jérôme que les parents de Jérôme débarquent d’Australie pour rencontrer la future belle famille. Marco, le père de Chloé semble vivre sa maladie d’Alzheimer avec le sourire. Odette, sa femme, met tout en œuvre pour préserver son mari de toute situation porteuse de stress. C’est sans compter sur la belle-mère de Chloé, une femme exubérante qui, à peine arrivée, annonce à son fils, qu’il doit renoncer à son mariage sous peine de perdre un million d’euros. Chloé stresse, Jérôme doute, Marco ne reconnait plus personne. Perdue entre affolements, quiproquos, et retournements inattendus, Chloé arrivera-t-elle à célébrer son mariage?

La naissance de la pièce

En 2009, le Docteur Drunat, qui soignait son mari, leur a demandé de témoigner devant des étudiants et des soignants. Un résumé de dix minutes de ce témoignage (Peut-on vivre heureux avec Alzheimer ?) a été mis sur Dailymotion. Ensuite Colette a été invitée à intervenir sur le sujet.

On lui demande alors : « Comment vous faites ? » Voyant que les explications qui sont nécessaires ne sont pas suffisantes, elle a eu avec sa fille Valérie, l’idée d’écrire une pièce de théâtre qui pourrait montrer les situations critiques et les manières d’y faire face. La pièce, construite comme du théâtre de boulevard avec des personnages hauts en couleur, reproduit fidèlement des situations vécues et propose des modèles de comportements.

Votre Magazine Expressions N°184

COUV184Ce numéro est exclusivement numérique.

Téléchargez votre magazine web et imprimez-le pour celles et ceux qui le souhaiteraient dans vos clubs! ici
Vous pouvez aussi le visualiser pour une lecture connectée : ici

Vendredi 13 novembre 2015

Chers Amies, Chers Amis et Cher Léos ,

fanion-marcelDans la nuit du vendredi 13 novembre 2015, des barbares sont passés à l’action, fauchant de leurs armes des innocents qui avaient pour tort à leurs yeux d’assister à un spectacle ou d’être attablés à une terrasse de café ou de restaurant.

Aux familles de toutes les victimes qui nous ont quitté, tous les Lions du District expriment leurs condoléances émues.
Aux blessés qui souffrent dans leur chair et dans leurs cœurs nous adressons tout notre soutien.

Nos pensées amicales vont aussi vers Françoise Hirzel, gouverneur de Paris et vers les Lions et Léo du District de Paris.
Ces tristes événements ont eu pour conséquence la déclaration de l’état d’urgence.

Nous, Lions et Léo, pourrons maintenir les manifestations prévues, dans la mesure où nous ne contrevenons pas à la loi. Faisons preuve de vigilance dans nos  rassemblements sans tomber dans la psychose.

C’est en étant au plus près de ceux qui en ont besoin, en tissant des liens de solidarité entre tous que nous contribuerons à mieux vivre tous ensemble.

Faisant fi de nos différences culturelles, sociales, religieuses, au-delà de nos convictions politiques, soyons fidèles à notre devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité»  en nous inspirant aussi de celle de notre Président International « Dignité, Harmonie, Humanité ».

Pour cette fin d’année, mobilisons-nous pour toutes les actions prévues et en particulier le Téléthon.
Portons, partout où nous le pouvons, nos valeurs humanistes, sans oublier la vocation internationale de notre mouvement et notre grand défi pour éradiquer la rougeole.

Chers Amis, soyons encore plus soudés en ces moments difficiles et n’oublions pas que c’est par la lumière que nous vaincrons les ténèbres.

Marcel Benayoun
Gouverneur District 103 Sud Ouest 2015-2016

 

Blaye – Une belle histoire de Minibus.

mini-busCe véhicule indispensable pour transporter les bénéficiaires atteints de la maladie d’Alzheimer, va promener notre emblème LIONS, partout en Haute Gironde.

En décembre 2010, lors d’une réunion de la zone 51 à BLAYE (St-André de Cubzac, Libourne, St- Emilion, Bordeaux Mascaret, St-Loubès et Blaye) le Dr MASSIOT anima une conférence sur la maladie d’ALZHEIMER. Il nous fit alors part d’un projet de création d’un centre Alzheimer et peut être d’un accueil de jour, par l’hôpital de BLAYE ;

En mars 2011, lors d’une réunion, la zone 51, animée notamment par Bernadette GRETHEN, Patrice COCQUEREL du Club de Bordeaux Mascaret, décidait de soutenir l’action du Dr MASSIOT, surtout l’accueil de jour.

Un premier concert fut organisé à la Médoquine à BORDEAUX ; orchestre symphonique et groupe Rock. – l’ensemble orchestré par le fils de Bernadette (très beau concert).

En juin 2011, Blaye décide de reprendre l’action de zone à son compte. Bordeaux Mascaret nous remet 2000 €, résultat du concert-

En Janvier 2012, la troupe théâtrale du club de St-André de Cubzac se produit à St-Martin Lacaussade. Le club nous remet 1800 € à l’issue de cette soirée.

 Le 15 décembre 2012, la même troupe se produit dans la salle de Cartelègue et nous remet 1126 €

 En 2013, Blaye verse les 5000 € collectés à la Fondation des Lions de France.

 En Avril 2014, concert des Petits Ecoliers Chantants de BONDY à Saint-Martin Lacaussade (hébergement par des bénévoles, du Club et de l’extérieur, de ce groupe de 50 personnes) Notre compte à la fondation s’élève alors à 7000 €

 En février 2015, soirée Cabaret à BERSON, organisée grâce à Michel LE PHILIPONNAT du journal « Haute Gironde »

 De 2010 à 2015, 6 présidents du Club de Blaye vont pérenniser cette action. Grâce à tous :

o Les Clubs de la zone, surtout St-André de Cubzac et Bordeaux Mascaret,

o Les Maires des communes de St-Martin Lacaussade, Cartelègue et Berson qui nous ont prêté leurs salles gratuitement o Les partenaires annonceurs soit sur les programmes des soirées soit sur des banderoles

o Les particuliers qui ont hébergé les petits chanteurs, o les membres de notre club qui ont installé les salles, tenu les bars, tenu la billetterie, et nos épouses pour les repas et pâtisseries.

Nous avons thésaurisé la somme de 9000 € ! Enfin, René PETITCLERC a obtenu 4000 € de la Fondation des Lions de France, et Bernadette GRETHEN, déléguée régionale, 4000 € de LIONS ALZHEIMER ; C’est donc un chèque de 17000 € que nous avons remis le 22 septembre 2015, à l’hôpital de Blaye. D’un projet d’accueil de jour retardé et, vu l’urgence du besoin de véhicule pour le centre Alzheimer de l’EHPAD de BOURG SUR GIRONDE, le Club a décidé d’aider l’hôpital de Blaye à se procurer ce minibus.
Une action que le Club n’est pas prêt d’oublier, et dont le résultat montre, s’il le fallait, que les clubs peuvent travailler ensemble et que nos fondations fonctionnent !